FAQ

Faut-il suivre les paris de la plateforme avec des mises du même montant que celles des tipsters ?

Non ! Les tipsters peuvent faire des mises importantes sur la plateforme (limitées à 500), cela traduit juste une confiance importante pour le pari en question.
Je ne recommanderai jamais à un parieur de miser 500 euros sur un seul pari (à part si son capital consacré aux paris sportifs est adapté, c’est à dire d’un montant de 25 ou 50 000 euros).
En revanche, un tipster qui indique 500 pour un pari donné veut signifier qu’il considère la value de son pari importante.

 

Le bilan des tipsters est-il fiable ?

Il est parfaitement fiable. Le yield – qui est le paramètre le plus important à prendre en compte – est parfaitement calculé et chaque pari est vérifié.
Les bénéfices dépendront mathématiquement et donc obligatoirement de la taille de votre bankroll. Il faut donc simplement adapter les mises à la taille votre capital.
Les tipsters sur la plateforme parient comme s’ils avaient une bankroll de 10000 euros.

 

Comment jouer les pronostics des tipsters alors ?

De manière générale, la mise que je recommande est celle recommandée par la plupart des parieurs professionnels. Pour une cote de 2 environ, votre mise doit correspondre à 2% de votre capital environ.
Mais le « money management » peut aussi dépendre du nombre de paris que vous pouvez placer en une journée. Plus vous en placez, plus vous devez revoir à la baisse ce pourcentage (pour continuer d’avoir du capital de disponible pour les prochaines échéances). Moins vous en placez, plus on peut revoir ce pourcentage à la hausse.
Quoiqu’il arrive, une mise ne doit jamais dépasser 5% de votre capital !
Votre mise peut varier légèrement, notamment en fonction du degré de confiance du tipster (que vous pouvez juger par rapport au montant de ses mises) mais ce critère n’est pas très important !
En effet, après plusieurs centaines de paris, le yield d’un parieur / tipster qui varie le montant de ses mises (alors qu’il joue toujours les même cotes ou presque) est quasi-identique au bilan qu’il aurait eu en pariant avec des mises fixes.
En revanche, vos mises peuvent varier en fonction de la cote. Plus la cote est haute, plus votre mise doit diminuer, et vice-versa. Pas pour le bilan mais pour une question de gestion de bankroll. Si l’on parie le même montant – que l’on joue des cote @1,2 ou des cotes @6 – on peut se retrouver avec des problèmes de capital à un moment donné, la variance étant naturellement très importante lorsque l’on joue des grosses cotes.
Pour donner un ordre d’idée :
Pour une cote @1,35, on doit miser 2/(1,35/2) = 3% du capital
Pour une cote @1,60, on doit miser 2/(1,60/2) = 2,5% du capital
Pour une cote @2,00, on doit miser 2/(2/2) = 2% du capital
Pour une cote @2,50, on doit miser 2/(2,5/2) = 1,6% du capital
Pour une cote @3,00, on doit miser 2/(3/2) = 1,33% du capital
Pour une cote @4,00, on doit miser 2/(4/2) = 1% du capital
Pour une cote @8,00, on doit miser 2/(8/2) = 0,5% du capital
Etc, etc.
Ceci reste de la théorie. Car dans la réalité, si vous pariez toujours le même montant (dans des fourchettes de cotes raisonnables, c’est à dire entre 1 et 4), vous aurez un bilan similaire et une gestion de capitale aussi saine sur le long terme que celui d’une personne qui aura parfaitement adapté ses mises par rapport aux cotes.
Au-dessus d’une cote @4, il faut obligatoirement diminuer ses mises.
Enfin, il va sans dire qu’il ne vaut mieux pas suivre un tipster qui mise 10 ou 20 sur la plateforme alors qu’il peut aussi miser 400 ou 500. Ces petites mises ne sont qu’anecdotiques et ne tiennent qu’une place très négligeable dans son bilan.
En revanche, si un tipster place des mises réalistes et que son bilan est bon en terme de yield, il faut le suivre sans attendre qu’il se décide à placer des mises conséquentes.

 

Comment reconnaît-on un bon tipster ?

Un bon tipster est un tipster qui affiche un yield positif.
Avoir un yield positif sur plusieurs centaines de paris signifie que la marge des bookmakers est battue sur le long terme et ce n’est déjà pas donné à tout le monde.
Mais on a coutume de dire que le yield doit être supérieur à 10%. Ce n’est pas exact sauf pour les marchés de niche qui sont des marchés difficiles à suivre, donc pas très adaptés au suivi de tipsters.
Sur des marchés de masse (foot, tennis, etc.) ou les cotes ne baissent pas ou peu, un yield de 5 ou 6% est déjà une très belle performance. Et si le tipster affiche plus de 1000 paris postés, vous pouvez considérez qu’il est plutôt performant si son yield est positif et très bon s’il est supérieur à 3 ou 4%.

 

Comment suivre les pronostics de Paris futés GV et Gazon Spécule ?

Il s’agit de mes propres paris.
Pour les suivre, c’est très simple.
Ma bankroll est de 10 000 euros.
  • Lorsque je mise 100, je mise donc 1% de ma bankroll
  • Lorsque je mise 200, je mise 2% de ma bankroll
  • Lorsque je mise 250, je mise 2,5% de ma bankroll, etc., etc.
Vous divisez par 100 le montant de ma mise et cela vous donne en pourcentage le pourcentage de capital que vous devez consacrer au pari en question par rapport à votre bankroll personnelle.
Si votre bankroll est de 2000 euros et que vous voulez suivre un pari sur lequel je mise 120 (ce qui correspond à 1,2% de ma bankroll), vous devez miser personnellement la somme de 2000 x 1,2 / 100 = 24 euros


Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter.
Romain